Choose Your Language
Home  /  Futurs Parents  /  La technologie sur laquelle repose le test NIFTY™
La technologie sur laquelle repose le test NIFTY™

La technologie sur laquelle repose le test NIFTY™

Des fragments « d’ ADN libre » (cell free DNA en anglais) sont des fragments d’ADN du foetus qui peuvent être détectés dans la circulation de la femme enceinte. Pendant la grossesse, des fragments d’ ADN provenant à la fois de la mère et du fœtus sont présents dans la circulation de la mère.

Pour effectuer le test NIFTY™ un prélèvement de 10 ml de sang seulement chez la femme enceinte est nécessaire. L’ ADN libre du fœtus présent dans le sang maternel est analysé par notre technologie de séquençage génétique de marque déposée et par technologie bioinformatique, pour pouvoir dépister plusieures anomalies chromosomiques qui peuvent se produire dans le fœtus. Il est possible de détecter une anomalie chromosomique en comptant les chromosomes : le moindre excès ou déficit numérique des chromosomes concernés peut indiquer une anomalie génétique.

La technologie sur laquelle repose le test NIFTY™ conduit à des résultats d’une grande exactitude, avec des taux de détection de plus de 99,9 % pour les anomalies génétiques des trois types de trisomie les plus courants à la naissance :  le syndrome de Down (trisomie 21) , le syndrome d’Edwards (trisomie 18) et le syndrome de Patau (trisomie 13). Par contre, il est important de savoir qu’un test prénatal non invasif, tel que le test NIFTY™, est classé comme test de dépistage, et pas comme test diagnostic.